VTC VS TAXIS, faites votre choix !!!

En savoir plus sur la formation de taxi.

La profession de chauffeur de taxi n’est pas accessible à tout le monde comme on pourrait le croire. Vous devez remplir certaines conditions et avoir certaines qualités. Si vous voulez intégrer ce métier, voici ce que vous devez savoir sur la formation à suivre.

Les étapes pour obtenir une carte professionnelle

Pour obtenir une carte professionnelle en vue d’exercer le métier de chauffeur de taxi en toute légalité, il faut passer un examen comprenant deux phases.

Tout d’abord, il y a l’épreuve théorique d’admissibilité (Taxi et VTC) qui permet d’évaluer les connaissances du candidat au sujet de la réglementation du transport Public Particulier de Personnes, la gestion, la sécurité routière, ainsi que son niveau d’anglais et de français. Si vous voulez devenir chauffeur de taxi à Beauvais, vous devez également prouver que vous avez une bonne connaissance du territoire, de la réglementation nationale et locale de l’activité de taxi, et aussi que vous pouvez assurer la gestion de votre activité comme il se doit.

Vous devez également passer l’épreuve pratique d’admission qui permet d’évaluer votre capacité professionnelle à exercer le métier. Durant cette épreuve, vous devrez montrer à votre examinateur, entre autres que :

  • Vous connaissez bien et respectez vraiment le code de la route
  • Vous pouvez fournir une bonne qualité d’accueil à votre clientèle
  • Vous êtes capable de donner des informations touristiques à vos clients ne connaissant pas les lieux
  • Vous êtes apte à préparer et réaliser chaque parcours
  • Vous utilisez les bonnes méthodes et équipements de facturation.

Notons que l’organisation des examens est gérée par les chambres de métiers et de l’artisanat.

Qui peut s’inscrire à l’examen ?

Le métier de taxi est réservé à des candidats présentant certaines conditions. Pour pouvoir passer l’examen, il faut être titulaire d’un permis de conduire B en cours de validité, avoir l’aptitude physique certifiée par un médecin agréé par la préfecture. Par ailleurs, le bulletin n°2 du casier judiciaire du candidat ne doit faire mention d’aucune des condamnations incompatibles avec l’exercice du métier de chauffeur de taxi. Sachez donc que le candidat qui a déjà fait l’objet d’une condamnation définitive pour conduite de véhicule sans permis, conduite suite à une annulation ou invalidation, pour conduite en état d’ivresse, excès de vitesse, blessures involontaires ayant entrainé un retrait de 6 points du permis de conduire, ne pourra pas se présenter à l’examen.

Les délits comme le vol, l'escroquerie, l'abus de confiance, l'agression sexuelle, l'atteinte volontaire à l'intégrité de la personne, l'infraction à la législation sur les stupéfiant sayant conduit à une peine d’emprisonnement d’une durée d’au moins 6 mois sont également incompatibles avec l’exercice de la profession de chauffeur de taxi. Pour faire une demande d’inscription à l’examen, vous devez remplir un formulaire disponible en préfecture et en ligne.

A suivre autre article : Taxi et vtc, la guerre continue